Logo Les Abeilles Association
Les abeilles Pays d'Arles
Logo Fondation Claude Pompidou

Service d'Accompagnement à la Vie Sociale

Présentation

Pour qui ? 

Le Projet de Service du SAVS adhère à la vocation généraliste prônée par le Conseil Général : le service peut être une orientation pour toute personne ayant besoin d’un accompagnement individualisé, la prise en charge n’est  plus subordonnée à l’admission en ESAT pour le candidat SAVS.

L’ensemble de ces actions en faveur de la personne se déroulent en priorité au domicile de celle-ci.

Il s’agit d’accompagner durablement la personne dans les moments « hors travail », l’aider à faire face à ses difficultés, et l’amener progressivement à mobiliser des aides différenciées de droit commun.

Pour les personnes qui n’ont plus d’activité professionnelle, et qui n’avaient construit leur projet personnel qu’autour de ce principe de travail, il faudra redéfinir un cadre de vie sociale, une ouverture vers le développement de leur autonomie et de leurs compétences, sur tous les aspects suivants :

  •  accès aux droits ;
  • gestion et occupation d’un logement personnel ;
  • organisation et gestion de la vie quotidienne ;
  • développement de la vie sociale ;
  • organisation des interventions d’aide humaine à domicile ;
  • mise en place de stratégie de prévention et de gestion des situations d’urgence ;
  • maintien de la bonne santé (prévention, information, hygiène) ;
  • mise en place de stratégies de compensation.

Le SAVS  apporte un soutien aux aidants, à la famille et aux proches de la personne et, le cas échéant, une médiation.

La mission du service  comprend l’exercice d’une fonction de référence pour la personne et sa famille :

Cette fonction de référence recouvre :

Le rôle de répondant, devant la personne et la MDPH, de l’organisation, de la qualité et du suivi des interventions conduites ;
La veille des évolutions éventuelles de la situation de la personne, motivant une modification du plan d’intervention ou une révision du PPCH ;
La veille des évolutions du projet de vie ;
l’échange d’informations et le dialogue avec les autres structures et professionnels intervenant le cas échéant auprès de la personne, l’alerte des référents des autres structures, voire de la MDPH, en cas de difficultés ;
La recherche avec eux des solutions les plus pertinentes pour la personne ;
La prévention de la maltraitance et, lorsque cela s'avère nécessaire, le signalement aux autorités compétentes. 

Le service favorise également une logique de réseau et de recherche de partenariat sur le territoire pour considérer l’environnement  global de la personne. (Familles, mais aussi associations,  ou organismes de droit commun).

Il permet de répondre également à des situations évolutives de sortie du milieu familial (parfois subies), en évitant les circuits plus lourds de prise en charge (foyer d’hébergement, ou foyer de vie), qui ne sont pas adaptés et seront refusés par les personnes.

Il représente également une suite et un marchepied indispensable pour l’accession à l’autonomie des personnes encore en foyer d’hébergement.

Il dynamise de fait le projet du foyer d’hébergement trop souvent vécu comme un enfermement.

Cette prise en charge globale de la personne handicapée donne du sens à l’existence de celle-ci. Elle devient l’acteur de sa vie, sur tous les plans :

Social : à travers le travail mais aussi en immersion dans la cité.
Personnel : grâce à la gestion du quotidien, l’affirmation progressive d’une certaine indépendance et fierté de pouvoir « s’assumer ».
Relationnel : vie de couple possible ……

L’intervention d’accompagnement à la vie sociale comprend de façon intrinsèque une dimension d’évaluation et de coordination.

Cette dimension, qui ne se substitue pas aux missions d’évaluation, d’élaboration, de coordination et de suivi du PPCH relevant de la MDPH, se traduit par l’exercice de la fonction de référence. 

Même si la nature du handicap n’est plus un critère de recrutement, il apparait une forte proportion de personnes déficientes intellectuelles, dépendantes pour lesquelles l’accompagnement sera modulé mais envisagé sur une période assez longue.

L’intervention d’accompagnement à la vie sociale peut faire l’objet de prise en charge séquentielle, temporaire ou d’urgence dans les conditions prévues par le Code de l’Action Sociale et des Familles (articles D312-8, D312-9 et D312-10).

 

La population du SAVS 

La capacité de 18 places avec un fonctionnement de type file active permet de répondre à plusieurs personnes et de moduler l’aide en fonction des besoins que rencontrent les personnes. 

Les candidatures sont généralement proposées et travaillées en amont par les partenaires du territoire, le critère de recrutement s’articule autour de l’âge (à partir de 20 ans) et de l’orientation par la CDAPH.

Une première rencontre est organisée  avec le candidat pour repréciser les objectifs et attendus de la prise en charge avant de la finaliser (engagement réciproque).

Une attention particulière est portée au projet de vie qui comprend  une certaine autonomie dans les actes de la vie au quotidien,  ainsi qu’une capacité à vivre seul ou en couple,  dans un logement privé.

 

Les moyens

 Le SAVS représente une petite unité sur l’ensemble des services pour adultes, cette unité requiert essentiellement des moyens humains.

Seuls les personnels en prise directe avec les usagers  interviendront dans les locaux du  centre ville :

  • 2 éducateurs à temps plein.
  • 1 assistante sociale (0.28).
  • La Directrice adjointe (1 permanence en lien avec également sa mission de déléguée d’établissement à la protection juridique des majeurs).

 

La Direction et les services administratifs restent dans les  locaux quartier FOURCHON.

L’Association « Les Abeilles » continue à proposer un ensemble de moyens immobiliers mis à la disposition de ces personnes (7 logements en ville mis à la disposition des usagers).

Le fonctionnement des services est continu (365 jours par an), des permanences téléphoniques sont organisées le week-end et la nuit pour répondre aux situations d’urgence. Les cadres de l’institution assurent des astreintes qui couvrent la totalité du calendrier (365j, 24h/24h).